Vidéo. La belle frayeur des passagers du vol Bordeaux-Paris

0
68

Météo épouvantable, incidents techniques, avion dérouté… Le vol AF 7627 a été éprouvant pour l’équipage et ses passagers

Les passagers du vol AF 7627 ont connu une belle frayeur ce lundi. Et alors qu’ils pensaient devoir arriver à l’aéroport de Paris-Charles de Gaulle, c’est à Paris-Orly qu’ils ont été débarqués après plus de deux heures d’angoisse aérienne.

Dès le départ à Bordeaux-Mérignac, ce voyage Air France s’annonçait sous de mauvais augures. Ainsi, l’avion a pris son envol avec une quarantaine de minutes de retard en raison d’un « souci technique ».

Entre la Gironde et la région parisienne, de grosses turbulences n’ont pas aidé les passagers à rester sereins. Pire, le copilote a annoncé que l’appareil allait être dérouté en raison d’un nouvel incident technique. Renseignements pris, il s’agissait du train avant qui refusait de sortir de son emplacement !

L’inquiétude était également perceptible au sein du personnel de bord. Une hôtesse de l’air confiera, des sanglots dans la voix : « Un tel vol, c’est la première fois que ça m’arrive en vingt ans de métier. J’ai pensé à mes enfants… »

À l’atterrissage à Orly, les secours avaient été déployés en cas d’accident. Surtout que le brouillard était tombé sur l’Ile-de-France, balayée de surcroît par de violentes rafales. Fort heureusement, les nombreux pompiers n’ont pas eu à intervenir, l’avion se posant sans encombre, à la plus grande joie des passagers qui ont applaudi et félicité l’équipage.

La commandante de bord, qui a présenté ses excuses au micro, effectuait-là son premier vol commercial avec un instructeur. Elle ne risque pas de l’oublier.

Petite frayeur sur le vol @airfrance Bordeaux-Paris cdg. incident mécanique, grosses turbulences, plus de 2h de vol, déroutage vers Orly messages inquiétants et atterrissage chaotique. Les pompiers à l’arrivée n’ont pas servi. Bravo à l’équipage et à la commandant de bord